Drones, quadricoptères, multicoptères : ils sont la tendance indéniable pour 2016

Devant le choix énorme, et devant la multitude de prix, il est difficile de choisir le bon drone avec caméra.
Mon Drone Caméra vous aide donc dans votre choix, en fonction de ce dont vous avez besoin. En général, les drones avec caméra ont 4 rotors, mais ils varient sensiblement par leur taille, leurs fonctionnalités et leur prix. La qualité de la caméra varie énormément d’un drone à l’autre. Voir notre sélection de drones

Bien choisir son drone

Le prix

A partir de seulement 20€ pour un drone qui prend seulement des photos, jusqu’à plus de 1000€ pour un drone professionnel, le choix est vaste !

Plus les prix montent, et plus le drone aura une meilleure autonomie. Il sera également plus robuste, la finition sera meilleure et le risque de casse sera moins élevé. La tenue en vol sera aussi plus stable : par exemple, le drone Parrot AR et le DJI Phantom 2 sont capables de faire du sur-place, sans avoir besoin d’ajuster continuellement les commandes.

Pour en savoir, lisez notre page : Quel drone caméra pour quel prix ?

La caméra

La majorité des drones contiennent une caméra, qui permet de prendre soit des photos, soit des vidéos, ou les deux. Mais pas tous…les moins chers, en particulier, n’en ont pas. En théorie, vous ne devez pas avoir besoin de caméra pour contrôler votre drone, puisqu’il doit rester toujours dans votre champ de vision ! Mais dans la réalité, c’est assez amusant de pouvoir gérer son drone avec son smartphone, ou sur sa télécommande en voyant en temps réel la terre vue de dessus : pour cela, il vous faut une caméra FPV (pour avoir la caméra en temps réel).

Dans la catégorie de prix la moins chère, vous aurez une caméra de qualité VGA simplement…pas top, mais passable ! Il faut passer en 720p (1280*720px) pour avoir une qualité intéressante. Mais n’oubliez pas : pour choisir un bon appareil photo, il faut regarder beaucoup de caractéristiques : vitesse, luminosité, etc. Pour un drone, c’est la même chose.

Certains drones enregistrent sur une carte microSD, alors que d’autres vous permettent d’enregistrer directement sur votre smartphone !

Le temps de vol et le temps de chargement

En moyenne, il faut s’attendre à 5-15 min de temps de vol, pour 1 heure de vol. Ce temps varie en fonction du poids du drone, et de son prix (la batterie est plus ou moins puissante).

Dans l’idéal, investissez aussi dans plusieurs batteries pour votre drone, vous pourrez alors l’utiliser en continu ! Investissez aussi dans des piles rechargeables, elles seront également utiles.

Où voler

Certains constructeurs assurent que vous pouvez faire voler leur drone à 100m ! En général, comptez plutôt 50m, et d’ailleurs, d’après la loi, il faut toujours que vous puissiez voir le drone lorsque vous le manipulez…

A la maison, il vous faudra absolument un mini drone : les autres seraient incontrôlables ! Et les rotors sont dangereux pour les animaux domestiques. Même votre jardin pourrait être trop étroit pour voler confortablement, car le mieux est d’avoir des espaces vastes, des prairies par exemple.

Gardez en tête qu’il vaut mieux voler dans un espace privé de vent, ou bien avec un vent très faible. Les prairies qui sont entourées par des haies sont intéressantes pour ça.

Les pièces de rechange

Les drones sont légers, mais ils sont aussi très fragiles. Il va donc vous falloir des pièces de rechange pour les maintenir en forme ! Parmi les composants les plus touchés : les ailes évidemment ! D’où l’intérêt de prendre une marque de drone relativement connue, pour être sûr de pouvoir trouver des pièces de rechange 1 an plus tard si nécessaire.

Une brève histoire des drones

Aujourd’hui, les drones, avec leur caméra, sont sans conteste les gadgets technologiques à la mode. Pour des prises de vue aériennes, la surveillance de cultures ou pour le loisir, les drones entendent bientôt occuper une réelle place dans notre quotidien. Pour environ 300 euros, il est désormais possible d’acquérir un drone pour une utilisation personnelle. D’ailleurs, vous avez sans doute entendu parler du projet de Google et d’Amazone consistant à livrer de petits colis par drone. Ce qui devrait sans doute révolutionner l’utilisation du drone civile. Mais avant d’en arriver là, fais un petit zoom sur le fonctionnement du drone civil.

Les caractéristiques d’un drone

La plupart des drones avec caméra commercialisés de nos jours comprennent entre 4 et 6 hélices à pas fixes ainsi qu’une électronique de contrôle située au centre de l’appareil. Un drone civil est aussi alimenté par des batteries en lithium polymère et disposent en ce sens d’une autonomie allant de 10 minutes à 1 h. Côté poids, un drone pèse entre 200 g et 1kg et transporte surtout jusqu’à 4 fois son poids.

Fonctionnement au vol

Faire fonctionner un drone nécessite des compétences particulières qu’il faut apprendre. Le plus souvent, les vendeurs de drones joignent au colis un manuel d’utilisation qui vous permet d’apprendre rapidement à piloter votre drone. Pour réussir l’opération, il est nécessaire de comprendre le fonctionnement d’un drone caméra à chaque étape de son utilisation. Concernant la phase de vol, on a d’abord la stabilité au vol qui est possible grâce à l’inversion en alternance de la rotation des hélices. Lors que le drone effectue un vol stationnaire, les moteurs tournent tous à la même vitesse pour permettre la stabilisation de l’engin. Pour avancer ou reculer, un drone doit d’abord ralentir les moteurs avant ou arrière. Quand il s’agit de tourner à gauche ou à droite, il suffit de ralentir les moteurs de droite ou de gauche. Pour enfin effectuer une rotation, il faut augmenter la vitesse des paires d’hélices sur le même axe.

Le contrôle de la navigation

En se déplaçant dans l’air, un drone est souvent au vent ainsi qu’aux multiples variations de précision. Du coup, le dispositif de navigation permet surtout de contrôler le drone face à ces obstacles. De plus, le tangage, le roulis et le lacet sont mesurés grâce à des gyroscopes, le plus souvent au nombre de 3. Pour l’altitude, il est mesuré par un capteur de pression et un GPS se charge du volet positionnement géographique. Quant au contrôle des moteurs, il est important de dire que chacune d’entre elles est asservie en vitesse par une carte électronique. Celle-ci va permettre d’augmenter ou de réduire la puissance du drone et celui de la caméra selon vos besoins. Quoi qu’il en soit, les performances d’un drone dépendant largement de vos capacités de pilotage.

En savoir plus sur le guide d’achat des drones

 

Ils nous référencent : Annuaire liens internes, Annuaire, Visitez tagbox.fr, Buzz l'annuaire gratuit sans lien retour